x
Nos experts vous conseillent volontiers!

Le prix des émeraudes continue d'augmenter

Le prix des émeraudes continue d'augmenter
Bogota mai 2015 - le prix des émeraudes continue d'augmenter

Le prix de gros des émeraudes colombiennes a continué d'augmenter en 2015 et la tendance ne semble pas près de ralentir. Malgré l'annonce d'une hausse de 30 % par les analystes, des sources du marché indiquent que le chiffre est proche de 60 %.

Lors d'une récente interview, Orlando Beltran, un courtier de Bogota, a déclaré : « Je travaille dans ce secteur depuis 35 ans et n'ai jamais vu cela, c'est comme si les pierres avaient disparu en même temps que notre vieil ami et les prix ne cessent d'augmenter », faisant référence au décès en 2013 de Victor Carranza, surnommé le « tsar des émeraudes ».


PRODUCTION
La Colombie, qui était auparavant le plus grand producteur mondial d'émeraudes, s'est récemment vu ravir la place par la Zambie et le Brésil car ses mines vieillissent et manquent d'investissement dans de nouveaux équipements, d'après Oscar Baquero, directeur de la fédération colombienne des mines d'émeraudes, la « Fedesmeraldas »

L'exploitation minière à ciel ouvert étant interdite, seuls les tunnels et les puits sont actuellement exploités, au moyen de dynamite ou d'un marteau électrique, un procédé qui a peu évolué au cours des soixante dernières années.

La production totale d'émeraudes par la Colombie en 2014 était de deux millions de carats, soit une baisse de 25 % depuis 2013.
EXPORTATIONS
D'après Fedesmeraldas, les exportations d'émeraudes ont chuté au premier semestre 2015, connaissant une baisse de 15 % en janvier et un recul impressionnant de 26,8 % en février. Ce phénomène est dû aux problèmes de production mentionnés ci-dessus mais également en grande partie à la nouvelle législation du gouvernement, qui cherche à suivre chaque étape du voyage d'une émeraude, de sa mine d'origine aux fournisseurs, en passant par sa taille et son polissage.

L'objectif de ce suivi pour le gouvernement est de bénéficier de plus de transparence et bien sûr d'augmenter ses recettes fiscales, car chaque personne ou entreprise de la chaîne doit prouver qu'elle a bien payé ses impôts afin que les pierres puissent quitter le pays. Par conséquent, les coûts de l'exportation ont doublé.

« Les pierres de qualité exceptionnelle sont tellement rares que leur prix excède souvent 50 000-100 000 $ par carat. »

RARETÉ
La valeur d'une émeraude dépend en partie de sa rareté : les émeraudes sont vingt fois plus rares que les diamants car elles ne sont créées que si des conditions extraordinaires sont réunies. Les pierres de qualité exceptionnelle sont tellement rares que leur prix excède souvent 50 000-100 000 $ par carat.
RÉSULTATS RECORD AUX ENCHÈRES
La première vente de haute joaillerie de 2015 de la maison Bonhams à Londres, qui a eu lieu le 22 avril 2015, a clairement montré une augmentation de la demande de pierres précieuses de couleur. En effet, des acheteurs du monde entier se sont affrontés lors de féroces enchères dans la salle des ventes, au téléphone et sur Internet. La maison de ventes aux enchères a observé une importante augmentation du prix par carat atteint lors des enchères pour pierres précieuses de couleur au cours des dix dernières années.
Une hausse qui a atteint son paroxysme avec les prix de vente spectaculaires des lots de pierres précieuses de couleur lors de la première vente de haute joaillerie. En effet, certains lots ont été vendus à un prix sept fois plus élevé que le prix estimé avant la vente. La maison de ventes aux enchères est d'avis que cette tendance restera identique cette année. Elle a d'ailleurs déclaré que 2015 serait l'année des pierres de couleur.